La connaissance scientifique a permis de réduire la surpêche. Mais …

Nous évoquions dans l’un des premiers billets (à propos des enseignements de la préservation de la couche d’ozone) de ce site que l’efficacité d’une politique environnementale doit s’apprécier sur la durée et demande du temps (temps dont nous pouvons manquer hélas). Il faut parfois plus de 20 ans pour sentir les effets d’une politique.

L’IFREMER a démontré récemment qu’une bonne politique et la connaissance scientifique ont permis en 20 ans de réduire la surpêche et préserver des espèces. Mais il faut encore accentuer les efforts !

Continuer

2H et 1/4 dans la vie d’un angoissé du changement climatique

5:00 : RÉVEIL après un cauchemar climatique, impossible de se rendormir. Enfin je crois que c’était à propos du climat, enfin je crois que c’était un cauchemar, je ne suis pas sur.

5:05 : quelles nouvelles ? allez hop la presse nationale. Bon … rien d’apaisant, normal.

5:20 : tiens au fait hier j’ai entendu lu un débat sur l’impact des nouvelles consoles de jeu vs le cloud gaming. Curieux de savoir ce qui est mieux, ça pourrait faire un billet intéressant : lequel est le mieux (moins pire ?) pour la planète la console ou le cloud gaming qui ne nécessite pas de sur-équipement ?

Continuer

L’hydrogène énergie du futur ou nuisance environnementale ?

L’hydrogène se trouve en quantité très importante dans l’univers mais … en quantité relativement faible dans son état brut sur notre planète. Elle est présentée comme représentant une énergie formidable, du futur. Pourtant de nombreux détracteurs rappellent que produire de l’Hydrogène aujourd’hui est une grosse source de pollution, qu’en est-il ?

Comme le rappelle le site révolution-énergétique, chaque année ce sont 75 millions de tonne d’hydrogène qui sont consommés … dont près de la moitié pour traiter le pétrole, près de l’autre moitié pour produire de l’ammoniac. Présenté ainsi … on a vite fait d’enterrer l’hydrogène. Parions déjà que la part employée pour le traitement du pétrole va diminuer au fur et à mesure que nous allons abandonner les énergies fossiles.

Continuer

La greffe de la réparation semble prendre … et fait face à la pénurie de main d’œuvre

Après les terribles décennies du jetable, il semble que l’orientation en faveur de la récupération et de la réparation prenne peu à peu de l’ampleur et c’est tant mieux.

Un réel décollage du secteur de la réparation

Selon le site Novethic, de plus en plus de consommateurs se décident à faire réparer ou réparer eux-mêmes leurs objets plutôt qu’à les remplacer. Nous avions déjà dans un précédent billet évoqué cette tendance et quelques sites qui aident les personnes à se lancer dans la réparation, l’émergence de repaire cafés, etc.. Du reste certaines entreprises de plus en plus s’orientent sur cette activité de la réparation et le SAV de certains groupes, vu parfois comme la cinquième roue du carrosse est en passe de devenir pour ces sociétés le point nevralgique. Des sociétés dédiées à la cause apparaissent désormais comme la société Murfy qui propose tout un ensemble de prestations à domicile pour donner une seconde vie aux objets.

Continuer